Formation petite enfance à distance et en ligne

petite enfance

Publié le : 31 octobre 20236 mins de lecture

Plus connu sous son ancien nom de CAP Petite Enfance, le CAP AEPE Accompagnant Éducatif Petite Enfance attire chaque année des milliers de personnes désirant travailler dans le monde de la petite enfance. Mais en quoi consiste cette formation ? À quelles professions permet-elle d’accéder ? Où et comment se former ? Nous vous disons tout.

À quel public ce CAP s’adresse-t-il et comment y accéder ?

Si vous désirez travailler avec des enfants en bas âge, et que vous disposez des qualités requises, telle que savoir faire preuve de pédagogie, de patiente, mais aussi être bien organisé et créatif, vous ferez très certainement un bon professionnel de la petite enfance ! Vous pourrez accéder aux différents métiers qu’offre ce domaine en obtenant le diplôme qui y est le plus reconnu : le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance, un diplôme d’État de niveau 3 qui se passe en deux ans.

Vous pourrez vous y inscrire dès l’âge de 16 ans dans le cadre d’une scolarité classique, en intégrant tout simplement un lycée professionnel qui propose la formation.

Mais cette formation est également accessible aux adultes de tous âges, qui souhaitent reprendre une activité professionnelle, consolider leurs acquis ou réaliser une reconversion professionnelle, par le biais d’un CAP petite enfance à distance, une formation proposée par le site youschool.fr, par exemple.

Contenu de la formation cap petite enfance

Comme tout CAP, ce diplôme professionnel se compose de deux grandes catégories d’enseignements :

– des matières générales : géographie, histoire, enseignement moral et civique, français, mathématiques, sciences et éducation physique et sportive, et une langue étrangère en option.

– des matières professionnelles regroupées sous trois grands modules : le module UP1 qui vise à accompagner le développement du jeune enfant, le module UP2 qui traite de l’exercice de cette activité en accueil collectif, et le module UP3 qui apprend comment exercer son activité en accueil individuel.

Pour compléter cette formation théorique, les élèves devront également faire 14 semaines de stage qui seront réparties comme suit :

– 7 semaines de stage (ou 224 heures minimum) auprès d’enfants de moins 3 ans, en crèche, micro-crèche, dans une MAM, etc.

– 7 semaines de stage (ou 224 heures minimum) auprès d’enfants de moins de 6 ans se trouvant obligatoirement en structure collective : en crèche ou dans une école maternelle, par exemple.

Vers quels métiers est-il possible de s’orienter avec ce cap ?

Le secteur de la petite enfance est l’un des domaines économiques où les besoins en personnel qualifié augmentent constamment.

Grâce à ce CAP, vous pourrez exercer dans de nombreux domaines, tels que l’animation (camps de vacances, centres de loisirs, halte-garderie, etc.) et l’éducation (micro-crèches, crèches, écoles maternelles, etc.) : deux grands secteurs où les postes à pourvoir sont nombreux et qui ne connaissent pas la crise.

Mais ce diplôme vous permettra également d’obtenir votre agrément d’assistante maternelle, un précieux sésame pour pouvoir garder des enfants à domicile ou au sein d’une MAM, ou même de passer certains concours de la fonction publique, comme celui d’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM).

Bien que ce CAP soit spécialement conçu pour vous permettre d’entrer rapidement dans la vie active, il vous donne également accès à la poursuivre d’études. En effet, ceux qui le souhaitent pourront, par la suite, s’orienter vers un bac professionnel, tel que le bac pro Accompagnement, soins et services à la personne option B en structure, par exemple, ou même accéder (sous conditions) à certaines classes préparatoires destinées à obtenir un diplôme d’état dans le secteur sanitaire et social.

Comment financer sa formation cap petite enfance ?

Le cap Accompagnant éducatif petite enfance est particulièrement prisé. De nombreux établissements proposent cette formation, ce qui explique la grande fourchette de prix pratiquée sur le marché, allant de 600 euros environ jusqu’à presque 3000 € en fonction des enseignements délivrés. Le coup de votre formation dépendra essentiellement de trois facteurs :

– votre situation personnelle : votre âge et votre statut (étudiant, reprise d’étude, etc.), – le type d’enseignement que vous aurez choisi : en sachant qu’une formation à distance coûte généralement moins cher qu’une formation en présentiel,

– les aides auxquelles vous pourrez prétendre.

Bien qu’il soit tout à fait possible de payer la totalité de votre formation via un financement personnel, sachez que vous pourrez fortement alléger votre facture en sollicitant une aide financière auprès des différents organismes d’état qui en dispensent, tels que le Conseil Régional, Pôle Emploi, la mission locale, la mairie etc.). Pour ce faire, il vous suffit de vérifier si vous répondez bien aux critères d’éligibilité et, si tel est le cas, d’en faire la demande.

Notez toutefois que si vous disposez d’un Compte Personnel de Formation, la solution la plus simple reste de la financer en intégralité ou en partie, par ce biais.

Sachez enfin que si vous êtes étudiant et que vous n’avez le droit à aucune aide, l’alternance est une excellente solution pour payer vos études.


Plan du site